ARCHIVES

 

Concrete Totem

TOTEM ARTICULÉ, 2017

SCULPTURE COMPOSÉE DE 24 MODULES EN BÉTON BRUT  / Hauteur : 4m 60cm / Poids: 3,9 tonnes


COMMANDE LAFARGE HOLCIM MAROC / CENRE DE RECHERCHE, SHOW ROOM CASABLANCA MAROC

Self Portraits

The Taste Experience

Emerging Memories of The Landscape

THE TASTE EXPERIENCE, 2010

Installation de 60 barquettes en aluminium jetable 14,5 x 21, marker noir. Dimensions: 139 cm x 160 cm

Galerie Shart Casablanca / Exposition Cones, Cupcakes & Dragonflies


60 barquettes, 60 saveurs. Une installation qui incite a éveiller le sens gustatif du spectateur par une  simple inscription.  L’artiste partage sa vision face a une société occidentale de consommation en débordement et incite a la restriction.  

EMERGING MEMORIES OF THE LANDSCAPE #1,  2014

«Mon premier avion ,1933 «

black & white print on fine art paper and acrylic

60 cm x 80 cm

Série Hasard

L’Arbre de Vie

Floating Medusas

FLOATING MEDUSAS, 2010

Vue de l’exposition Muséed’Art Contemporain de Rabat (2014)

Installation de 50 pièces mobiles.

ficelle, inox, tissu, ouate, ampoules LED et peinture bleu.

Le chemin des ventouses

CHEMIN DES VENTOUSES, 2010

Vue de l’exposition Archetypes

Galerie FJ, Casablanca


Installation de 99 ventouses en caoutchouc, manche en cèdre.

dimensions

4m50cm X 64cm X H 34cm


A travers le Monde

A TRAVERS LE MONDE, 2013

Shoe tacks and string

120 cm x 160 cm


vue of the  installation

installation realized in the context of the vidéo performance à travers le monde

White Medusa

WHITE MEDUSA, 2010

Cotton whool and rope,

variable dimensions.


Vue de l’exposition Archetypes

Galerie FJ, Casablanca

Je Promets de tout effacer

JE PROMET DE TOUT EFFACER, 2011

Sculpture murale, lettrage en PVC et adhésif


Vue de l’exposition Network / Programme Mastermind / Galerie Venise Cadre Casablanca, 2011


Rita Alaoui présente ici une œuvre exutoire des inconscients sociaux. Elle effectue un travail de fond sur le désir humain d’effacer des moments de vie.

Elle observe dans ses recherches que l’un des principaux traits de notre société qui illustre ce désir n’a d’autre dimension que celle de l’industrie de la lessive.

Rita Alaoui présente un ‘’ je promets de tout effacer ’’ inspire du logo OMO. Acheter de la lessive pour dénaturer l’ensemble des codes que l’on défend par ses habits.

La Fenêtre

LA FENETRE, 2013

Fenêtre, tissu, rose artificielle et bobine de fil

68 cm x 46 cm

Dictaphone

DICTAPHONE, 2011

Vue de l’exposition l’amour et la violence

Galerie Venise Cadre Casablanca


Bande sonore 24 mn 12 sec

et photos expérimentales




Note d’intention de l’artiste

Ou se trouve la limite entre notre espace privé et public? Dans une erre ou le numérique et les télécommunications font partie intégrante de notre intimité, nous reste t-il un espace privé ? Dans un monde ou internet a été utilisé expressément pour publier l'intimité de certaines personnes ou artistes au vue de milliers de spectateurs, ou les téléphones portables ont crée des liens sans fil en permanence entre les gens, ou les surfaces tactiles contrôlent nos agendas, ou le sport se joue a travers une manette...ect...DICTAPHONE vient casser cette overdose technologique a usage quotidien en nous montrant que malgré tout, il y a toujours un espace privé, celui du monde invisible des émotions, des désirs et des rêves présent en chacun de nous.

En mettant en avant ce qui peut paraître acquis ou banal, DICTAPHONE a pour vocation de mettre en avant cet espace privé, d’exalter nos sens mais aussi d'éveiller cette intimité personnelle cachée en nous mêmes.


Morphosis