RITA ALAOUI
rita_alaoui_ENTREE.htmlshapeimage_1_link_0
 

LA FORET ENCHANTEE 1, 2009


papier découpé suspendu,

dimensions variables


vue de l’exposition

«le printemps des abattoirs»

anciens abattoirs de Casablanca



Tout a commencé lors de la réhabilitation des anciens Abattoirs de Casablanca en lieu culturel. Ce lieu chargé d’histoire, tant par son architecture, sa mémoire que par les traces de son activité passée, m’invitait à y présenter une installation sous le thème de la métamorphose.

L’arbre et le végétal avaient toujours été présents dans mes peintures mais cette fois, je choisis une représentation en trois dimensions de mon archétype d’arbre. J’ai donc présenté cette installation, la foret enchantée 1, formée d’une multitude d’arbre en papier blanc suspendus a la structure intérieure des abattoirs.



Philosophie de l’arbre

C’est par réaction à ce monde trop industrialisé que l’arbre intervient dans mon travail.

C’est aussi pour toute la symbolique qu’il représente à travers différentes civilisations.

L’arbre devient sacré, je l’utilise comme un objet culte.

Je lui porte presque quelque chose de religieux.

L’arbre est le trait d’union entre la terre et le ciel, entre les hommes et les dieux, entre le visible et l’invisible, entre le chaos et la connaissance.

Il est le symbole par excellence de la vie, de l’éternité, de la renaissance et de la fertilité.

De nombreuses cultures anciennes considèrent les arbres comme abritant une âme, d’autre comme l’axe du monde autour duquel s’assemble le cosmos... les références sont multiples et ce depuis la nuit des temps.

L’esthétisme de cette forme, blanche, le rend imposant, simple, pur et met en valeur sa présence face au monde urbain.


Sa représentation visuelle

I’arbre se présente sous une forme simplifiée. Les racines et la cime ne sont pas représentées, quand aux feuilles elles sont aux nombres de vingt, évider dans la matière. Certains thèmes abordés dans mon travail jusqu’à aujourd’hui ont été, la métamorphose, l’offrande, les pensées, la civilisation arabe et l’arbre dans son milieu urbain.